EN FR ES

CLIMACTION

31 août 2017

Pas de commentaire

Energy Transition Tour en Asie : le récap’

Après plus de cinq mois d’aventure, notre tournée en Asie s’achève. Grâce à votre soutien, nous avons eu la chance de partir à la rencontre de projets portés par des hommes déterminés, témoins d’un monde qui change. Mais plus encore que des projets, ce sont des cultures très différentes que nous avons découvertes. Chaque projet d’accès à l’énergie, d’efficacité énergétique ou d’innovations renouvelables s’ancrant au cœur des besoins et des traditions locales.

 

🇮🇳 Après nos deux premiers mois en Inde qui ont fait l’objet de la newsletter précédente, nous avons parcouru la Malaisie, les Philippines, la Chine et l’Indonésie. Quatre pays très distincts, tous riches en couleurs à différents titres, qui subissent déjà les conséquences des changements climatiques.

 

‌🇲🇾 La Malaisie dispose d’une biodiversité exceptionnelle que de nombreux pays lui envient. Mais la forêt de Bornéo est menacée par la monoculture d’huile de palme. Introduite par les Européens à la fin du XIXème siècle, la culture du palmier à huile est devenue au fil des ans une ressource majeure de la Malaisie. Elle représente aujourd’hui à elle seule 11% du PIB national, autant que la contribution de l’automobile au PIB français ! Pour faire face à la demande mondiale, les forêts tropicales de Sumatra et Bornéo font place peu à peu à la monoculture d’huile de palme. C’est pourquoi la forêt tropicale ne joue plus son rôle d’absorbeur de gaz à effet de serre, la libération du CO2 accentuant ainsi l’impact négatif sur le climat.

 

🇵🇭Les Philippines sont en première ligne face aux changements climatiques. Multiplication et intensification des typhons, montée du niveau des océans, ces phénomènes font peser un risque mortel sur le pays aux 7000 îles. 70% des 1500 collectivités côtières des Philippines sont vulnérables à la montée du niveau des océans. Pour y faire face, les autorités nationales ont érigé l’adaptation au changement climatique en priorité nationale. Un plan de lutte contre les inondations a été lancé et prévoit notamment des dispositifs d’alerte précoce, des « no building zones », et une meilleure préparation des populations. Et si la géothermie et la mangrove étaient une partie de la solution ? Sur ce point, le pays dispose d’un potentiel géothermique gigantesque encore largement sous-exploité.

 
🇨🇳 Enfin, la Chine, pays le plus vaste mais aussi le plus peuplé, traversé lors notre tournée en Asie, est confronté à d’intenses vagues de pollution en grande partie dues aux très nombreuses centrales à charbon qui alimentent le pays en électricité. Dans l’Empire du Milieu, la transition énergétique est perçue autant comme une nécessité sanitaire que climatique. 1,1 million de Chinois meurent prématurément chaque année en raison de la pollution atmosphérique. Mais le pays évolue à une vitesse caractérisée et les solutions émergent un peu partout. La généralisation des deux-roues électriques et l’essor formidable du vélo partagé en sont les symboles. Abandonné depuis les années 70 car synonyme de pauvreté, le vélo revient en force. On en voit partout et de toutes les couleurs. En 2017, plus de 30 millions des 53 millions de vélos produits en Chine seront destinés au marché chinois. Le nombre d’usagers explose :  un peu moins de 17 millions fin 2016 et plus de 50 millions d’ici la fin de l’année ! La Chine est également devenu en 2016 premier investisseur au monde dans le solaire et l’éolien et demeure numéro un mondial du solaire thermique. Le pays détient plus de 71% de la puissance installée au niveau mondial. Enfin, quelques semaines après sa mise en service, nous étions à Huainan pour une visite du plus grand parc solaire flottant au Monde. Impressionnant !
 

Autant de solutions inspirantes porteuses d’espoir face à des problématiques majeures qui nécessitent une prise de conscience générale et des solutions ingénieuses et efficaces.

 

Changements climatiques, accès à l’énergie et à l’eau, pollution de l’air, gestion des déchets,  sont autant de sujets corrélés les uns aux autres qui nous exhortent quotidiennement dans la poursuite de l’Energy Transition Tour.

 

On vous retrouve dès maintenant sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et YouTube) pour la suite de l’aventure en Amérique centrale !

 

A très vite pour un nouveau plein d’énergies positives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *